dimanche 11 décembre 2016

L'écolier


Va, ce n’est pas demain que ça va s’arrêter
La cour, monsieur madame, en rang devant la porte
Les mains trempées, tremblant comme des feuilles mortes
Deux pas traînants, la grimace de l’escalier.

Déjà je sens pourrir la porte que l’on ferme,
Le bruit le son le souffle, l’odeur de la craie
La buée condensée qui cache le muret
L’étouffement désenchanté, l’ennui qui germe

Au-delà du muret, le monde attend toujours
Les rues traînent comme un vieux soleil alentour
Tout n’est pas aussi gris qu’on pourrait le penser

Qui aurait cru qu’on regarderait en arrière,
Les joies tellement nues, tellement passagères
Dis, ce n’est pas demain que ça va s’arrêter ?

samedi 22 octobre 2016

Echo

Tant j'ai maigri, tant je suis maigre
J'envie vos verbiages aigres;

Paroi en creux, paroi en blanc
Je ne retiens que des fragements

Moquez, raillez mes pauvres dits,
Ces pâles copies revomies

Mais ne défiez jamais l'écho
J'aurai toujours le dernier mot.

samedi 24 septembre 2016

Le témoin

Non ce n'est pas joli
Pourtant c'est mon devoir
Moi je tiens le crachoir
Pour ceux qui sont partis.

Moi je parle en leur nom,
Les fous, les muets, les morts
Voix de fond en ténor
De nos conversations

Ceux qui ont disparu
Je parlerai pour vous,
Pour vous je dirai tout
Tous ceux qui se sont tus.

C'est bien peu vous savez
Au fond j'ai beau prétendre
Je ne pourrai leur rendre
La parole arrachée.

mercredi 27 juillet 2016

Folie

L'orage ne m'effraie pas davantage
Que celui qui s'en croit le chef d'orchestre;

La mer n'a pas le visage d'enfer
De celui qui prétend la désosser.